Habiter l’ensauvagé

 

Vivant et travaillant loin de l’Ardèche, trois femmes d’une même famille sont propriétaires par héritage d’un ancien domaine agricole. Après divers travaux d’amélioration des bâtiments, de nombreux séjours en famille, une période de mise en location touristique, leurs efforts d’entretien du site ont été dépassés par l’enfrichement général du domaine.

Si l’ombre et les arbres manquaient autrefois, le paysage qui se referme maintenant efface les cheminements et limite l’ouverture vers le paysage environnant. Comment trouver un équilibre entre l’habitabilité du lieu et son ensauvagement ? Intervenir, certes, mais à quel point et pour répondre à quels besoins ?
Dounis00

Il s’agissait là d’arriver à formuler une vision partagée de ce que pourrait être ce site demain, à la croisée de ses potentiels et des projections des propriétaires, à travers un travail en trois temps :
1. Un état des lieux partagé du site, avec une reformulation des éléments de programme
2. Des propositions contrastées pour alimenter la réflexion, sous forme de scénarios
3. Un schéma directeur d’aménagement, s’appuyant sur un scénario synthétique, avec planning de principe de mise en œuvre

Le processus de travail a été fondé sur des explorations conjointes du site pour en reconnaître les limites, les caractéristiques et les éléments singuliers, ainsi que des investigations individuelles sur différents aspects, théoriques comme pratiques. Les restitutions  de celles-ci ont alimenté des échanges réguliers en visioconférence, suivis de restitutions et synthèses de manière à valider à chaque étape des éléments de diagnostic et de projet qui soient pleinement appropriés et transmissibles.

Dounis03

Le renfort de métaphores et une approche sensible explicitée ont été de puissants outils pour reconnaître, dans des milieux au caractère différencié, des lieux remarquables incontournables : un espace sommital qui fait le lien entre le site et l’univers(el), des cheminements qui font voyager dans la diversité du site, une traversée principale, colonne vertébrale du site, et une ligne d’équilibre ou de respiration. Ces cheminements permettent de rencontrer des éléments singuliers qui aident à nommer et repérer les lieux.

Dounis04

 

Le travail effectué autour des scénarios ont permis de mettre finalement en évidence trois projets en gestation dans la demande initiale :

  • La nécessité de mieux connaître le site pour inciter à son exploration, nommer ses lieux, apprécier ses temps, à travers un projet cartographique qui permettra de soutenir tous les autres projets
  • L’intérêt de valoriser, enrichir et renouveler le patrimoine végétal du site de manière pertinente à la fois pour le domestique, l’économique et le culturel, à travers un plan de gestion arboricole
  • Élaborer un programme d’animation du site, s’ajoutant à l’occupation familiale saisonnière, autour de l’accueil touristique et de l’accueil d’activités artistiques et de bien-être, qui servira à financer la réhabilitation des bâtiments et à l’aménagement de lieux d’activités de pleine nature sur le site

Dounis05

 

Mission réalisée : Étude de Définition & Faisabilité